Paul Dolan, la biodynamie américaine