MillésimeBio 2017 Marseille

Nouvelle année, nouveau millésime, changement de lieu mais pas de décors… MillésimeBio 2017 a ouvert ses portes à Marseille pour 3 jours fin Janvier dernier !

Accès assez laborieux au salon le premier jour, affluence des visiteurs à la même heure, menaces d’attentats toujours présentes, fouilles, l’impression d’être à l’embarquement pour une destination prisée… L’accès se méritait…

Les exposants nous tendent les bras, plus de 900 vignerons pour 13 pays. Particularité cette année, ils sont tous réunis dans le même hall afin d’offrir le même pied d’égalité à tous.

Chaussures de Marathon aux pieds, sac à dos, capsules de ravitaillement … On se lance ! 

Les 3 jours passés sur MillésimeBio ont été riches en rencontres et découvertes. Nous ne pourrons malheureusement vous les citer toutes, en voici quelques unes …

Domaine Françoise Bedel

Un petit domaine familial (8,4 hectares) dans la vallée de la Marne en bio-dynamie depuis deux décennies.

Des champagnes qui vieillissent admirablement bien, très fins, qui subliment les trois cépages que sont le Pinot Meunier, le Pinot Noir et le Chardonnay.

Ce qui ne gâche rien, les nouvelles étiquettes sont superbes !

Quatre champagnes dégustés :

Dis « Vin Secret », récolte 2008. Belle palette aromatique, beaucoup d’agrumes au nez et de fruits en bouche. Vin joliment rond, une majorité de pinot meunier.

« Entre Ciel & Terre » récolte 2008 elle aussi. Toutes petites bulles, vif à l’attaque, une belle pureté, très tendu et minéral.

« L’Ame de la Terre » 2005. Une sélection à l’aveugle des raisins lors de son assemblage, un nez expressif, superbe. Champagne bien équilibré. C’est vineux et puissant, son nom lui va comme un gant.

« Comme Autrefois » 2003. Elevage 100% fût de chêne, 11 ans sur lies, extra brut. Chaque parcelle est vinifiée séparément avec une sélection des meilleures barriques. Un nez délicat d’une grande finesse. Les bulles envahissent et charment le palais aidées par une complexité aromatique racée. Une bouteille qui offre du bonheur, des bouchons à l’ancienne, ficelés par de la laine de chanvre.

Mas de Libian

Impossible de passer au salon sans rendre visite à Hélène,  qui est là en personne pour nous faire déguster les derniers millésimes 2016.

Petite nouveauté quand même, le Bout d’ZAN a perdu son a au profit d’un *. Très discret mais les initiés le remarqueront de suite… Si vous le souhaitez, nous pouvons vous raconter son histoire…

Toute la gamme est présente :

“Cave Vinum”, le blanc de la maison, toujours aussi frais et tendu. On l’attend avec impatience sur Au delà

“Vin de pétanque”, d’un beau rubis, vin gorgé de parfums à boire en toutes circonstances.  Mais seulement à partir du printemps et jusqu’à la fin de l’été… dixit Hélène car c’est un vin festif par excellence.

“Bout d’Z*n” rouge, toujours aussi gourmand avec des fruits bien mûrs.

“Bout d’Z*n” rosé, très léger, vif, parfait pour les beaux jours.

“Khayyâm”, cuvée en hommage à Omar Khyyâm qui écrivait des quatrains pour célébrer le vin et les femmes. Plus poivré, plus épicé mais d’un jus superbe. Vieillira très bien.

“Calade”, plus structuré, avec plus de profondeur et longueur en bouche. A privilégier sur les plats d’hiver. Quoique …

Vivement que nos nouvelles allocations nous parviennent !

Château Brethous

Un domaine que nous affectionnons particulièrement. Au cœur du vignoble bordelais, en Cadillac Côtes de Bordeaux (nouveau nom des Premières Côtes de Bordeaux Rouges), sur 13,7 ha, ce domaine est une propriété familiale en « culture biologique et biodynamique » depuis 2008 pour élaborer des vins alliant structure, charme et élégance. Vignoble considéré comme un des plus beaux des Premières côtes de Bordeaux.

“B de Brethous” 2012 : bouquet complexe et intense avec une rondeur séduisante. Un vin sur la convivialité́, beaucoup de fruits rouges, vin frais et festif.

“Cuvée Prestige” 2012 : structure douce avec un bel équilibre, les tanins se fondent délicatement et laissent une belle emprunte en bouche. Prend de l’ampleur au cours de la dégustation.

“Sonate” 2013 : produit à seulement 600 bouteilles. Un nez terrible, le cassis, la garrigue… Il ne semble pas provenir de la région bordelaise … et pourtant si car 100% Merlot ! Chaque année il revêt différents atours pour le bonheur de notre palais.

Domaine Alain Chabanon

Domaine situé près de Montpeyroux dans l’hérault. Avant de s’y installer Alain Chabanon a passé quelques années à l’école d’Alain Brumont (Domaine Bouscassé et château Montus). Ses vins sont d’une très belle élégance, beaucoup de finesse et de fraicheur. Premiere production en 1992.

“Trélans” 2013 (blanc) : du nom du village d’où sont originaires les parents d’Alain Chabanon, avec également un clin d’œil signifiant qu’il faut prendre son temps pour la dégustation… A base de Chenin et Vermentino, c’est l’un des rares vins du coin construits sur ces seuls deux cépages. Beaucoup de gras, belle fraicheur en bouche, un an de foudre. Un vrai blanc de gastronomie.

“Campredon” 2013 : un vin de copain. 12 mois en cuve inox, de la Syrah, du Mourvèdre et Grenache. Très aromatique et solaire. Un vin de fraicheur, à boire sans se poser de questions avec un beau plateau de charcutailles et une belle miche de pain bien farinée.

“Le Merle aux Alouettes” 2013 : 100% merlot. Elevage 3 ans dont 24 mois en barrique de chêne. Très sombre, avec de la réglisse et des fruits noirs bien présents. De la classe et de la présence.

“Les Boissières” 2011 : 3 ans d’élevage en cuve, pas de fût. Epicé, puissant mais avec un très belle finesse comme l’ensemble de la gamme.

“L’Esprit de font Caude” 2012 : la cuvée phare du domaine. Elevage 12 mois cuve, 24 mois en barrique de chêne, à base de Syrah et de Mourvèdre. Eclatant de fruits noirs, pruneaux et épices. Majestueux dans l’éclat de sa (relative) jeunesse.

“Saut de Côte” 2007 : 36 mois en cuve ovoïde béton. Une très belle longueur en bouche, superbe. Encore jeune pour son âge. Cette années 2007 nous donne décidément de bien belles bouteilles dans beaucoup de régions.

Diwald Weingut – Vins Autrichiens

Une belle découverte imprévue que ce domaine autrichien.

Un des pionniers de la viticulture Bio en Autriche. Le domaine est repris depuis peu par les enfants, en particulier Martin.

Les cépages essentiellement travaillés par le domaine sont en blanc le Riesling, le Grüner Veltliner et le Chardonnay, en rouge le Gamay et le Pinot noir.

Les Grüner blancs sont très fins, sur les agrumes et pamplemousses, très minéraux.

Tous les vins du domaine sont d’une grande pureté aromatique, de l’élégance et de la dentelle.

Avis aux amateurs, Martin recherche un importateur en France pour sa production…

Domaine Khalkhal Pailmiès

Pas du tout prédestiné au métier de vigneron, David Pamiès rachète un jour une propriété dans le Minervois en 2001 et se lance dans la grande aventure. Sa réussite est immédiate, avec des vins sur le fruit, généreux, uniquement rouges (Syrah, Grenache et Carignan). Il propose la cuvée la plus chère du Languedoc en s’affranchissant de tous les standards , le « Vin de Table Rase », c’est peu dire. Allons goûter à ces animaux “rares”…

“Khalis” 2014 : assemblage de Grenache, Carignan et Syrah. Beaucoup de fruits noirs, tannique et généreux. Très rond, finale presque mentholée. Une “entrée de gamme” très réussie.

“Plaisir des Lys” 2015 : moins de Carignan, un peu plus élégant, rond et chaleureux, avec toujours beaucoup de fruits noirs.

“Loriza” 2015 : très joli millésime, solaire, un beau gaillard épicé et généreux sur une base de Grenache majoritaire.

“Lauraire des Lys” 2011 : beaucoup plus accessible car à maturité, plus rond avec de beaux tanins. La truffe et les sous-bois sont présents, belle évolution, à point.

“Vin de Table Rase” : La cuvée rare, la quintessence des parcelles, des cépages de la région. Différente chaque année en fonction des cépages et de la maturité des raisins. Fûts rotatifs, 24 mois barriques neuves et 12 mois en cuve. 3 années dégustées :

2009, un nez explosif de fruits noirs, pruneaux, zan, bois nobles… enjôleur, cajoleur, un grand plaisir.

2010, belle concentration, superbe, de belles épices et des fruits, quelques herbes grillées au nez. Un 100% Carignan sur ce millésime… je l’imagine sur un carré d’agneau en croûte, j’en salive !

2012, très jeune encore, beaucoup de fougue, de puissance, à attendre….

Clos de l’Elu

Un beau domaine (et de plus en plus connu) situé à Saint Aubin de Luigné dans les coteaux du Layon. Des vins enchanteurs, gourmands qui nous font voyager par delà les mers… Fils de marin, Thomas baptise ses cuvées en hommage à la mer et aux terres lointaines (Albatros, Magellan, Espérance ….). Nous embarquons volontiers…

Un joli coup de coeur iodé !

“Albatros” : crémant de loire (sur base de Chenin et Chardonnay), très frais et minéral, aérien, toutes petites bulles.

“Indigène” 2015, trois cépages (Cabernet, Grolleau et Gamay noirs). Une cuvée rouge sur des fruits bien mûrs, très gourmande, soyeuse, elle se boit sans fin (et sans faim).

“Maupiti” 2015 , Gamay et Cabernet franc, raisin ramassés très mûrs, élevage un an. Beaucoup de fruits, très souple.

“Espérance” 2015, Pineau d’Aunis, vignes de 70 ans, des épices (surtout un joli poivre blanc), un jus très élégant, superbe.

“L’Aiglerie” 2015, un Cabernet Franc en macération en grappes entières pendant 4 à 5 semaines, un nez chocolaté, du velours, de la fraîcheur, belle élégance.

“Magellan” 2015 , un Anjou Village rouge, égrappé et élevé sous bois pendant 18 mois. Superbe, très complexe, un véritable plaisir, dans la lignée de l’Aiglerie.

“Bastingage” 2015, un Anjou blanc à base de Chenin, très charmeur, beaucoup de fruits blancs (pêche), belle longueur.

“Désirade” 2015, un Sauvignon blanc de soif, raisins dorés et sucrés, envie de croquer dedans …

“Ephata” 2015. Une des raretés du domaine. Un Chenin élevé en jarre terre cuite, qui nous offre au nez de très beaux fruits bien mûrs, des épices et arômes exotiques, une finale très longue. Du haut de gamme.

Paul Dolan Vineyards

Les vins de Paul Dolan sont situés au coeur de Mendocino au nord de la Californie. Ils sont vinifiés dans le plus ancien domaine viticole du comté, le domaine Parducci, élu domaine « le plus vert d’Amérique » . Maison fondée en 2006.

Toutes les grappes proviennent de vignobles biologiques avec des pratiques de vinification qui renforcent l’expression du terroir pour des vins qui ne laissent pas insensibles.

2 blancs et 3 rouges à la dégustation.

“Sauvignon blanc” 2015, 100% cuve, des parfums exotiques accompagnés d’agrumes.

“Chardonnay” 2015, délicieusement équilibré, la poire mais surtout la pomme avec une pointe d’épice douce. Très beau vin, un chardonnay à l’opposé de beaucoup de chardonnays californiens.

“Pinot Noir” 2014, des parfums avenants, la rhubarbe, la fraise, un beau poivre bien piquant, un vin “charnel” avec une très belle longueur en bouche. Coup de cœur du domaine sur la dégustation.

“Zinfandel” 2015, des cépages de provenance croate, un élevage de 12 mois en fûts de chêne neufs. Un vin original avec des parfums atypiques, la mûre, l’orange, du poivre. Découverte surprenante.

“Cabernet Sauvignon” 2015, nez expressif, cassis, réglisse, un joli velours sur une belle finale tout en rondeur.

Domaine Ollier Taillefer

Nous nous étions promis de nous revoir lors du dernier salon Vinifilles, c’est chose faite.  Domaine familial situé sur la commune de Fos dans l’Hérault, en appellation Faugères avec depuis quelques années. Luc et Françoise sont aux commandes, le frère et la sœur, 5ème génération d’une lignée de vignerons issus du cru.

Des Faugères différents, sur le fruit et la fraicheur, très bien travaillés, sans lourdeur, qui ne laissent personne indifférent.

“Les Collines “ 2015, du vrai plaisir en bouche, de jolis fruits noirs, une gourmandise bien agréable et fraîche.

“Grande Réserve” 2014, les plus vieilles vignes du domaine, beaucoup de fruits rouges, la garrigue n’est pas loin, un belle attaque en bouche, c’est rond, soyeux, élégant, équilibré et juteux. Coup de cœur au dernier salon qui se confirme.

“Castel Fossibus” 2013, nez superbe, la puissance est bien là, une belle maîtrise, un vin d’une élégance folle sur une finale remarquable.

Et pour terminer la dégustation, le blanc du domaine :

“Allegro” 2015, Roussanne et Vermentino, un nez de citronnelle et de tilleul. Superbe, c’est riche, vif et frais, avec une belle longueur. La bouche est parfumée pour de longues minutes. Belle émotion !

Champagne Olivier Horiot

Le 3ème jour de salon.

Il faut se réveiller (et bien !) la bouche et les papilles à l’aube de la dernière journée, surtout lorsque le palais a été mis à rude épreuve deux jours durant…

Nous commençons maintenant à bien connaitre les Champagnes d’Olivier, et c’est un plaisir sans cesse renouvelé de les goûter. Ses vins (il ne produit pas que des bulles) ont du caractère, typés et élégants, d’une classe folle. Ils proviennent en fait de la commune des Riceys, région qui fut tantôt Bourguignonne, tantôt Champenoise. D’ailleurs ses vins tranquilles ont certainement gardé en eux l’ADN de la Bourgogne. Les superlatifs ne manquent pas pour les décrire.

« Rosé des Riceys » 2010. Un “rosé” tranquille, qui en montrerait beaucoup à d’autres camarades qualifiés “rouge”. Couleur soutenue, beaucoup de fruits rouges, gourmand, élégant, d’une belle fraîcheur. Des rosés qui vieillissent magnifiquement.  Hélas peu connus, à découvrir. Vraiment.

Riceys Rouge « En Barmont » vendange 2010, nez sur la framboise, généreux et frais, de belles épices. Un pinot noir Champenois au top !

« Sève » 2010. Champagne blanc de noirs, 1 cépage, 1 parcelle, 1 année. Des bulles très fines, droit, beaucoup de fruits et d’épices, belle fraîcheur en bouche. Un de nos champagne d’apéritif préféré.

« 5 Sens » 2013, 5 cépages, 5 terroirs, 5 fûts, 5 éléments « Eau, Air, Terre et Feu le cinquième l’Esprit ». Très beaux arômes, long en bouche et vineux, superbe champagne qui a toute sa place sur une belle table avec les mets le plus raffinés.

« Métisse », le “Brut Sans Année” du Domaine. Métisse car à base de Pinot noirs (80%) et Pinots blancs (20%). Vif et frais, présence d’agrumes. Bravo, ne laisse pas indifférent même en fin de dégustation…

Damien Laureau – Savennières

Un autre énorme coup de cœur pour ce domaine en Loire.

Damien a repris en 1999 ce domaine viticole et arboricole, qui produisait tout d’abord du vin en appellation Anjou. En 2006 la culture des fruits et des terroirs “Anjou” est abandonnée et Damien se recentre vers le  Savennières. Il possède actuellement 8.5 ha en production.

Un véritable coup de maître, ses vins sont emprunts d’une belle finesse et d’une grande complexité, nectars en bouche, beaucoup de charme et de plaisir. Parmi les plus beaux Chenins de Loire.

Trois cuvées sont proposées à la dégustation.

“Les Genets” 2014, un nez magnifique, belle finesse aromatique – fleurs blanches et tilleul –  et expression du terroir, une belle fraîcheur en bouche. 18 mois en barrique, la cuvée la plus aérienne du domaine.

“Le Bel Ouvrage” 2014, plus riche, plus puissant et plus construit. Un nez exotique, un gras superbe accompagné d’une minéralité très “iodée”. Beau potentiel de garde.

“La Roche Aux Moines” 2015, produit sur 24 ares. Une véritable bombe de plaisir, beaucoup de fruits jaunes et blancs bien mûrs, une rémanence infinie en bouche. Il fut difficile de rester indifférent devant ce nectar et encore plus de reposer son verre….

Domaine Réveille

France Crispeels a quitté sa Belgique natale il y a quelques années pour s’implanter dans le Languedoc-Roussillon et créer son propre domaine. Un petit bout de femme qui respire la joie de vivre, la passion et l’amour de son métier. On ne se lasse pas de l’écouter.

Des vins au plus proche de la nature, de faibles rendements. Les mots pesticides, levures exogènes ou intrants sont bannis de son vocabulaire ….

France souhaite avant tout produire ce qu’elle recherche dans un vin, de la pureté, des fruits éclatants, de la fraicheur, l’esprit du terroir.

“White Spirit” 2015, 100% Macabeu, blanc sec sur les agrumes, très tendre en bouche, minéral, se boit tout seul (de préférence tout de même avec un verre).

“Elan Rouge” 2014, ancien nom “Peau Rouge”. Un vin nature droit et intense, un peu animal. C’est vineux avec une belle texture et de la mâche, de la cerise en bouche. Pour l’apéritif.

“Elan Rouge” 2015, 100% Grenache, belle longueur, vraie signature, poivré et velouté. Une signature du domaine.

“Franc Tireur” 2015, 100% vieux Carignan, plus souple, plus tendre, commence à peine sa vie, mais de bien belles promesses.

“Ultra Violet” 2014, 100% jeune Syrah, très jolie maturité, un joli poivre et jus en bouche, belle souplesse.

“Ultra Violet” 2013, 100% jeune Syrah. Plus évolué que le 2014, sur le cuir et les sous bois. Cuvée sans sulfite ajouté, d’une belle fraicheur. Un vrai canon comme nous les aimons !

“Ultra Violet” 2012, 70% Syrah, 30% Grenache-Carignan-Mourvèdre. Belle cuvée sur le cassis, commence à s’ouvrir, très beau jus au top maintenant !

Les trois jours passés sur le salon nous auront permis de faire de belles rencontres et des découvertes prometteuses. Il est impossible de décrire tous les vins dégustés, nous nous en excusons auprès des domaines rencontrés, nous vous en citons néanmoins quelques uns supplémentaires qui nous ont particulièrement accrochés :

Domaine Gayda – Pays d’Oc IGP, Freestyle, Figure Libre, Chemin de Moscou, des vins biens élevés dans tous les sens du terme, des nez superbes, beaucoup de fruits, d’épices.

Domaine les Fouques – Côtes de Provence La Londe AOP, un beau domaine en Provence, des fruits, des agrumes, du caractère, très belle découverte, une cuvée «de L’aubigue» atypique.

Le Clos du Caillou – Côtes de Rhône et Chateauneuf du Pape, des vins magnifiques avec beaucoup de profondeur et de longueur en bouche. De la cuvée « Les Quartz » en CDR d’une très belle tension à la « La Réserve » 2015 de toute beauté, très onctueuse.

Domaine Guyon – à Vosne-Romanée. De belles appellations en Côtes de Nuits et Côtes de Beaune, des Savigny, Nuits Saint Georges et autres Gevrey d’une belle pureté, des Vosne Romanée et Echezeaux rouge sublimes, d’une longueur qui semble infinie.

Domaine Leccia – Patrimonio AOP, des vins expressifs, beaucoup de douceur et de fruits pour les blancs, des rouges de caractère, comme la « Cuvée PETTALE ».

Château de Pravins – Beaujolais Village AOP, des beaux gamays, beaucoup de personnalité. Certaines cuvées sont en appellation Coteaux Bourguignons depuis 2014 pour éviter les aprioris de l’appellation Beaujolais…Une cuvée « Les Moraines » 2015 superbe.

Pour conclure, un salon qui a tenu toutes ses promesses autour de très beaux domaines, une énorme affluence, des moments conviviaux avec les vignerons.

Quelles-unes des pépites découvertes vous seront très certainement proposées dans les semaines à venir.

Néanmoins, quel dommage que les organisateurs de MillésimeBio aient décidé cette année de déplacer ce salon sur Marseille alors que Vinisud a  lieu quasiment aux mêmes dates sur Montpellier, qui est plus que jamais la place historique de début d’année de salons magnifiques, officiels et non officiels (le Vin de nos amis, Les Affranchis, les Outsiders….).

A notre grand désespoir, nous avons du faire un choix cornélien pour privilégier l’un plutôt que les autres.

Aux dernières nouvelles, il semblerait qu’un retour arrière soit prévu pour l’année prochaine, les organisateurs de MillésimeBio ayant reçu l’assurance du parc-expo héraultais qu’il n’y aurait aucun salon concurrent sur les mêmes journées.

Pour tous c’est une bonne nouvelle !

Nous y serons, c’est promis, Au delà du vin sera toujours à l’affut de pépites pour vous servir !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies afin d'analyser le traffic des visites, continuer la navigation sur celui-ci implique votre acceptation en savoir plus

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer