Avec Jean François Merieau, une Loire polymorphe