Le Château l’Hospital, le Côtes de Bourg qui innove… bio, parcellaire, nature…

Christine et Bruno Duhamel ont repris le Château l’Hospital en 1997. Située à Saint Trojan, la propriété occupe 7 hectares  d’un seul tenant. Elle est  établie sur les hauteurs des Côtes de Bourg dominant l’estuaire de la Gironde, sur des sols de limons panachés de graves sablo-argileuses.

Lieu de fondation d’une léproserie par l’ordre de St Lazare au XVè siècle (1611), le bâtiment est conservé sur place,  dans l’aspect de son dernier remaniement au XVIIIè siècle.

« Dès le départ, le mode de culture raisonnée et respectueuse de l’environnement a prévalu, sans emploi d’insecticide ni désherbant.

Depuis 2010 la conversion vers l’agriculture biologique s’est effectuée avec notre premier millésime certifié bio par Agrocert en 2013.Nous apportons un soin particulier à la conduite du vignoble : une taille d’hiver favorisant la maturité optimum des raisins (10 à 12 grappes par pied), l’enherbement sur les parcelles les plus vigoureuses, la replantation de malbec, l’augmentation de la hauteur de palissage pour améliorer la photosynthèse. De multiples interventions sont effectuées à la main pour assurer une croissance aérée des rameaux et de leurs grappes. La dernière étape est la récolte de la vendange manuellement où le tri est fait avec application à la vigne et au chai.

L’ensemble de notre travail permet d’élaborer, à partir d’une vinification douce, un vin différent loin de la standardisation. Il est à la fois fruité et plein d’ampleur, souple et de caractère ; à l’image des vins de “côtes à l’ancienne”… »

Nous avions déjà été séduit l’an passé avec leur premier essai de vin nature, la cuvée “back in HSSR”. Au delà du nom évocateur et de la classe de l’étiquette, très sobre, le jus était superbe. Un joli essai transformé, 200 bouteilles l’an passé, ils en ont produit 1000 cette année.

Une pépite à découvrir, à tirage très limité et donc quasiment impossible à dénicher. Nous l’avons fait pour vous !

Amoureux des quatre dans le vent
Voici le flacon qu’il vous faut.
L’hommage est particulièrement vibrant
Et le breuvage tellement beau ! 

Ob-la-di, Ob-la-da, ici pas de bla-bla,
De la passion, du raisin et de l’amour, encore et toujours. 
Au fond de vos souvenirs retrouvez le merle fou de joie
Ecoutez la guitare qui pleure gentiment en goûtant ce velours

Bruno et Christine proposent une révolution tranquille
Le vin doit être libre, fils de la mère nature  
Qui nous fait aimer la vie et nous rend volubile

Un coup de coeur sincère qui en dit long long long
Aujourd’hui le Bordeaux retrouve sa vraie raison 
Ne pleure plus bébé, voici enfin du vin, et le meilleur le plus pur.

No products found which match your selection.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.