Le Château Gasqui, la Biodynamie en Provence

Un petit résumé de la situation.

La Provence a inventé le rosé, les piscines, et les deux ensemble…
C’est certain…

Le rosé n’est pas du vin, mais un développeur de testostérone…
Exact, recommandé pour la libido.  

Il n’y a pas de blanc ou de rouge en Provence, ils sont toujours mélangés pour faire du rosé.
Oui bien sûr ! Et notre soeur fait l’Alpe d’Huez tous les matins en trottinette.

Du nature en Provence ?
Oui, elle est même très belle, de beaux oliviers, de la lavande et du romarin…

Biodynamie ?
Avec un “y” même, comme dans dynamite !

Les rosés vieillissent mal, quand l’été est fini c’est déjà foutu…
Comme les plongeons dans la piscine d’ailleurs.

Des vins de gastronomie en Provence ?
Pourquoi, les olives et les anchois c’est pas de la nourriture ?

Et c’est qui Château GASQUI ? Ya des Châteaux là-bas ?
Certainement, avec des donjons, des ponts-levis et des chevaliers. 

Il y en a dans tous les restaurants… enfin Minuty.
Oui, le plus souvent (aucun jugement, mais une affirmation aisément vérifiable)

Si vous ne vous reconnaissez spécialement dans ces affirmations, tout n’est pas perdu. Vous êtes au bon endroit.

Nous allons donc vous parler d’un domaine avec lequel nous avons revu et corrigé l’image assez convenue et traditionnelle que nous avions de cette fantastique région, qui à l’instar de Bordeaux, a commencé sa révolution tranquille.

Notre révélation “Provence ” 2015, et qui continue année après année à nous surprendre.

Nous étions arrivés un soir de juin un peu tard chez François Miglio, et avons fait la connaissance d’un vrai passionné de biodynamie, ancien oenologue consultant qui a remis au placard tout son savoir de « chimiste ».

A la lumière de fin de jour, visite du vignoble et de la vieille parcelle de 70 ans, qu’il venait d’arroser de cuivre naturel. 15 minutes de calme dans ce monde de brutes… on parle de calendrier lunaire, de la Coulée de Serrant, de Steiner (le pape de la biodynamie, son livre doit être sur la table de nuit), de sélection massale, de la vitalité de la nature, des rendements… De la passion à grand flot, et les minutes s’allongent.

Ensuite direction les chais. Avons goûtés directement de la cuve en inox… du raisin en bouche, zéro soufre.

Puis nous sommes passés à du lourd, à savoir les vins rentrants dans la composition du « Corps et Ames », la haute couture du domaine, et directement à la barrique. Grande pipette et verre, et on goûte (difficile de cracher), et on discute…Les rouges non assemblés tirent presque du 16°. Une puissance de feu, de la mâche, de la vigueur. On sent un vin dans les starting blocks…

Tous les vins du domaine sont étonnants et attachants. Chateau Gasqui s’offre encore le luxe de faire vieillir ses vins et de les proposer une fois que François les juge apte à la consommation. 90% des vins partent à l’export, et nous sommes peu fiers de vous en proposer nos coups de coeur car ils sont (pour le moment) très peu distribués en France.

Le rosé Roche d’Enfer est une bombe d’émotions, travaillé comme un rouge de garde….

Le Point G  un plaisir sans cesse renouvelé à chaque dégustation…

La gamme Silice, une confiserie tendue comme un arc…

Et pour couronner le tout les cuvées Corps et Ames, qui nous apportent un coin de paradis et nous fait re-découvrir le potentiel de la Provence.

Nous ne vous en disons pas plus. Amateurs de grillons et de soleil, Gasqui ne demande qu’à se dévoiler à vous !

Et si vous voulez en savoir un peu plus sur la Biodynamie, une visite s’impose ici.

No products found which match your selection.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.